André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930

André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930
André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930

Bienvenue

Bienvenue sur notre blog familial Lesort-Madelin ouvert le 24 février 2010, jour anniversaire du mariage de nos grand-parents Lesort-Madelin en 1906.
Ce blog a été créé pour permettre la publication des archives familiales patiemment rassemblées et classées par notre grand-père André Lesort lui même puis par notre oncle Paul-André Lesort.
Nous publions régulièrement sur ce blog des extraits de ces archives qui nous paraissent intéressants, significatifs, cocasses ou émouvants.
Ce blog sert également de lien dans la durée entre les plus de 430 cousins et neveux que nous sommes, il permet donc de suivre l'actualité familiale dont vous voudrez bien nous faire part ou de partager votre connaissance de notre histoire familiale :
envoyez nous vos avis, faire-parts, photos, documents, histoires familiales à l'adresse lesortmadelin@gmail.com; nous en publions régulièrement sur ce blog.
Ce blog étant d'accès publique nous sommes toujours heureux de recevoir également toutes les contributions documentaires extérieures concernant notre famille ainsi que d'apporter nous-mêmes notre propre contribution à d'autres sites ou publications.Même adresse mail: lesortmadelin@gmail.com

Les nombreux articles parus sur notre blog, près de 200, sont en cours de publication sous forme de livres intitulés Famille Lesort-Madelin La Saga dont le tome III est en préparation.




vendredi 29 mars 2013

La circulation à Paris à l'aube du XXème siècle ou les embarras de Paris à travers les ages.

.





Dans la saga des Bonnet II, Marie Bonnet nous racontait les dangers des rues de Paris vers 1850 :

"Cette rue des Jeûneurs ne devait plus nous abriter longtemps. La tâche si difficile de la mère de famille se trouvait très compliquée par ce quartier peu aéré et éloigné des jardins publics. La promenade quotidienne était laborieuse, il était difficile que des bonnes seules guidassent une bande d'enfants, parfois indociles, à travers des rues étroites et boueuses, sillonnées de voitures et de camions qui rendaient les traversées dangereuses."





Nous avons eu la curiosité un peu incrédule de rechercher quelles pouvaient bien être les difficultés de circulation à cette époque qui aurait pu nous paraître privilégiée sous cet angle.  
Nous sommes aperçus que les embarras de Paris n'étaient pas surfaits bien avant Boileau qui s'en plaignait déjà au XVIIème siècle et qu'à l'aube du XXème siècle, l'époque de la saga des Bonnet, la situation n'avait fait qu'empirer.


Nous vous invitons à partager, très provisoirement, cette descente dans l'enfer de la circulation parisienne ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire