André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930

André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930
André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930

Bienvenue

Bienvenue sur notre blog familial Lesort-Madelin ouvert le 24 février 2010, jour anniversaire du mariage de nos grand-parents Lesort-Madelin en 1906.
Ce blog a été créé pour permettre la publication des archives familiales patiemment rassemblées et classées par notre grand-père André Lesort lui même puis par notre oncle Paul-André Lesort.
Nous publions régulièrement sur ce blog des extraits de ces archives qui nous paraissent intéressants, significatifs, cocasses ou émouvants.
Ce blog sert également de lien dans la durée entre les plus de 430 cousins et neveux que nous sommes, il permet donc de suivre l'actualité familiale dont vous voudrez bien nous faire part ou de partager votre connaissance de notre histoire familiale :
envoyez nous vos avis, faire-parts, photos, documents, histoires familiales à l'adresse lesortmadelin@gmail.com; nous en publions régulièrement sur ce blog.
Ce blog étant d'accès publique nous sommes toujours heureux de recevoir également toutes les contributions documentaires extérieures concernant notre famille ainsi que d'apporter nous-mêmes notre propre contribution à d'autres sites ou publications.Même adresse mail: lesortmadelin@gmail.com

Les nombreux articles parus sur notre blog, près de 200, sont en cours de publication sous forme de livres intitulés Famille Lesort-Madelin La Saga dont le tome III est en préparation.




samedi 26 décembre 2015

Quand voyage et cousinage riment avec partage (de bons moments)


Notre cousin Patrice Bidault et Gina, sa compagne, ont réalisé à l'automne dernier une belle tournée européenne de quatre semaines passant par Paris,Vienne, Prague, Budapest, Munich, Berlin et retour à Paris.
L'organisation en individuel d'un tel voyage depuis le Mexique est plutôt complexe et le dossier correspondant devait d'ailleurs compter au moins  deux cent pages, aussi Patrice avait-il demandé à ses cousins Christophe et François Lesort de lui prévoir une dernière semaine en France combinant retrouvailles familiales et tourisme.
C'est le sympathique récit de cette semaine avec ses cousins et les impressions qui lui en restent que Patrice nous a envoyé et que nous vous faisons partager ( pour agrandir cliquer sur les photos) :

Mes impressions sur notre dernier voyage.


Tel que prévu, nous sommes arrivés a la gare d’Angers le 21 octobre dernier pour passer deux jours en compagnie de Joëlle et Christophe à Angers et deux jours avec Claire et François à Saint Malo pour visiter peut être le plus beau monument de France : Le Mont Saint Michel qu’on n'avait pas pu visiter a l’occasion de nos visites précédentes.
A Angers, impossible d’avoir une réception plus chaleureuse en commençant par nous reconnaître tous les quatre, puisque que nous avions juste fait connaissance pendant la cousinade de 2009 à Versailles où ils nous avaient invités à leur rendre visite chez eux et voila ; tout devenait une réalité 6 ans après.
Valises en mains, voiture roulante, nous sommes partis chez eux pour nous loger, déjeuner ensemble et nous voila repartis pour flâner dans les rues d’Angers avec Christophe, parce que Madame avait quelques choses à faire.


Chez Christophe : Joëlle, Gina, Patrice
Patrice fait la connaissance de deux nouveaux cousins très poilus
Patrice et Joëlle dans Angers

Joëlle, Patrice et Gina recueillent un chat
Très agréable ville à visiter, tout en commençant à poser nos « trente mille questions », comme dit la vieille chanson de Bécaud. Visite de la vieille ville du roi René et puis coup de téléphone de Joëlle pour nous prévenir qu’elle venait nous rejoindre.
 Les trente mille questions continuaient de part et d’autre pour mieux connaître la famille, celle que nous connaissions et celle que nous ne connaissions pas encore mais qu’un jour, on espère, on connaîtra peu à peu.
Voici Madame qui apparaît et nous continuons à flâner dans la vieille ville pour finir par boire un petit verre tout en haut du Théâtre. De l’autre coté de la rivière Maine, la ville toute illuminée nous offre un spectacle très beau et très agréable.
Rentrés à la maison, une fois de plus, madame nous surprend avec une excellente soupe de légumes, des huîtres et un poisson inoubliable, le tout arrosé avec des vins de Loire de vignobles connus de Christophe et encore une fois les anecdotes de famille. 
On se sent proches les uns des autres et plus en se sent proches, plus on ressent que nous appartenons vraiment à une même famille. 
Après le dîner, au dodo dans un lit délicieux.
Petit déjeuner, et puis on continue à bavarder : Grand-père, Grand-mère, l’oncle Paul André, l’oncle Gonzague, les cousins, les cousines, les tantes , le Mexique et les deux parties de la famille séparées par une guerre ; je ne sais pas si tous réalisent toute l’importance dramatique que l’Histoire a imposé à notre famille.
Le lendemain, belle promenade tous les quatre pendant l’après midi à coté de la rivière (après les galettes et les crêpes), tous souriants, tous contents de se revoir, mais la surprise principale n’avait pas encore eu lieu. Le soir, au dîner, encore 3 étoiles pour Joëlle : foie gras cuisiné par elle-même. Nous comprenons ( Gina et moi), pourquoi elle nous a rejoints plus tard cet après-midi. Je suppose que le foie était dans le four. Une telle délicatesse comme celle là, mérite les 3 étoiles.
Et encore la conversation, les blagues, le dîner, etc…pendant que nous voyons à la TV l’ouragan qui frappait la côte Mexicaine, ….et rien ne s'est passé.
Quelle bonne journée, quelles agréables promenades, quelle compagnie si proche….et si engagée à nous faire passer de si beaux moments. Il faudra revenir un jour ou les recevoir (ce que j'aimerais bien) chez nous au Mexique.


Joelle, Gina et Patrice au bord du Maine

Christophe et Patrice
Capucine, Christophe, Gina et Patrice
Le jour suivant après le petit déjeuner, Joëlle avait des choses à faire, alors nous avons passé la matinée à admirer avec Christophe la magnifique tapisserie de l’Apocalypse au Château et nous sommes rentrés à la maison pour déjeuner tous ensemble avant de partir prendre le train pour Saint-Malo l’après-midi, et c'est là que nous avons eu la plus agréable des surprises de notre séjour à Angers : la présence de Capucine, qui était venue de Nantes pour passer quelque jours de vacances avec ses parents. Quel agréable déjeuner en pleine harmonie ! Nous en avons profité pour l’inviter à venir passer quelque temps au Mexique où elle sait déjà qu’elle peut compter sur un foyer pour la recevoir le temps qu’elle voudra pour connaître ce beau pays . Évidemment ses parents sont invités aussi.
Hélas, tout ce qui commence doit finir et après le déjeuner, Christophe s’est offert pour nous amener à la gare pour partir vers Saint-Malo ou nous devions rejoindre Claire et François pour passer encore deux jours de plus.
Merci infiniment de votre accueil à vous trois ; nous nous sommes sentis vraiment chez nous et de notre point de vue, vous méritez plus que 3 étoiles Michelin. Donnez nous l’opportunité de partager notre maison avec vous, de la façon si gentille que vous avez partagé la vôtre.
25 Octobre, nous arrivons à la gare de Saint-Malo. L’hôtel est juste en face du parking de la gare. Nous sommes fatigués et il fait froid. Tout est fermé à cette heure là, alors nous prenons un kebab debout dans un petit restaurant du trottoir et nous rentrons à l’hôtel. P’tit Calva pour nous réchauffer, une douche bien chaude et au lit car demain tout indique que si François arrive tôt le matin depuis sa maison de Bretagne, nous allons avoir une longue promenade toute la journée.
Nous prenions le petit déjeuner à l’hôtel quand on les voit arriver juste à temps pour le prendre ensemble. Et alors … Quel plaisir ! Il y avait longtemps qu’on s'était vu au Mexique. Les enfants vont bien ? A Tokyo, ça marche pour ton fils ? et Bla…Bla…Bla…comme commencent toutes les rencontres des gens qui s’aiment bien et ne se sont pas vus depuis un certain temps.
Mais il faut partir pour connaître Saint-Malo, le château, le port, etc.…et au bout d'un certain temps… alors nous voudrions vous montrer Dinard et nous voilà partis. Belle plage, la statue de Mr. Hitchcock nous salue, quelques photos, un croque Monsieur et nous voilà repartis vers Dinan pour connaître cette magnifique petite ville qui comporte même une église moitié romane et moitié gothique. Impressionnant ! et de retour à l’hôtel nous allons dîner dans un magnifique restaurant où ils avaient fait une réservation. Dîner délicieux, le vin évidemment aussi (pas possible de trouver du bon vin au Mexique, hélas !). Nous sommes même allés féliciter le Chef parce que vraiment il le méritait.  A 11H du soir, il lavait encore ses casseroles…quelle vocation !…..Rentrés à l’hôtel pour être prêts tôt le matin suivant pour aller au Mont Saint Michel.


Port de Saint-Malo. Patrice, François, Gina.

Saint-Malo

Dinard, la statue de Mr Hitchcock salue Gina, Patrice et Claire

Les mêmes à Dinan, sur la Rance











Je ne vais pas vous parler du Mont car je suppose que toute la famille le connaît, mais nous n'oublierons jamais que nous l’avons visité en aussi agréable compagnie et avec toutes les explications nécessaires que vous savez que François connaît.
Je ne veux plus m’étendre en vous expliquant le reste de ce très agréable week-end pour ne plus vous ennuyer . Je termine seulement avec les deux derniers endroits que nous avons visités : Cancale et La Pointe du Grouin. 


Devant la merveille de l'Occident

A regret, le retour

Après ça nous sommes rentrés à l’hôtel pour nous dire malheureusement au revoir et à la prochaine parce qu’ils devaient repartir. Avec vous ou avec n’importe quel membre de la famille, tout le monde doit savoir qu’il existe un hébergement au Mexique pour celui qui voudra venir à n’importe quelle saison.
27 octobre. Nous reprenons le train pour Paris en nous préparant à rentrer au Mexique. Quand même il y a une petite larme qui glisse sur ma joue en essayant de répondre à la question que je me pose à chaque fois que je viens en France : que serais-je si mes parents n’avaient pas pris la décision de quitter la France pour venir habiter Le Mexique ?

Mexico, D .F. 9 Décembre 2015.
Patrice Bidault


Interview de Gonzague Lesort. Orpea magazine. Avril-juin 2015



Notre cousin Jean-Michel Dhavernas, merci à lui, a eu l'amabilité de nous communiquer un article sur notre oncle Gonzague Lesort paru dans le magazine interne aux résidences Orpea dont dépend la résidence Churchill à Bruxelles où habite notre oncle Gonzague.
Le magazine, daté d'avril-juin 2015 et récupéré sur place par Jean-Michel, était, petit inconvénient pour certains, en flamand mais nous avons facilement trouvé sa version française par la magie d'internet.
Il nous a paru intéressant de vous faire partager ce témoignage.
Vous pouvez lire l'article ci-dessous ou en cliquant sur le lien suivant pour une image de meilleure qualité :

interview Gonzague Lesort