André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930

André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930
André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930

Bienvenue

Bienvenue sur notre blog familial Lesort-Madelin ouvert le 24 février 2010, jour anniversaire du mariage de nos grand-parents Lesort-Madelin en 1906.
Ce blog a été créé pour permettre la publication des archives familiales patiemment rassemblées et classées par notre grand-père André Lesort lui même puis par notre oncle Paul-André Lesort.
Nous publions régulièrement sur ce blog des extraits de ces archives qui nous paraissent intéressants, significatifs, cocasses ou émouvants.
Ce blog sert également de lien dans la durée entre les plus de 430 cousins et neveux que nous sommes, il permet donc de suivre l'actualité familiale dont vous voudrez bien nous faire part ou de partager votre connaissance de notre histoire familiale :
envoyez nous vos avis, faire-parts, photos, documents, histoires familiales à l'adresse lesortmadelin@gmail.com; nous en publions régulièrement sur ce blog.
Ce blog étant d'accès publique nous sommes toujours heureux de recevoir également toutes les contributions documentaires extérieures concernant notre famille ainsi que d'apporter nous-mêmes notre propre contribution à d'autres sites ou publications.Même adresse mail: lesortmadelin@gmail.com

Les nombreux articles parus ou encore à paraître sur notre blog, près de 300 au total, sont publiés au fur et à mesure sous forme de livres intitulés Famille Lesort-Madelin La Saga dont le tome V est paru en novembre 2019, les tomes VI et VII paraîtront eux respectivement en 2020 et 2021.



vendredi 26 avril 2013

La saga Bonnet III : Monsieur et Madame Jules Bonnet par leur fille Marie Bonnet - 3ème partie


Notre cousine Blandine Ayoub nous livre la troisième et dernière partie de la saga Bonnet, riche en péripéties, dont le récit par Marie Bonnet, épouse d'Amédée Madelin, s'arrête au décès de son père Jules Bonnet.

1870 - Chargés par les Uhlans prussiens
Marie Madelin


Un symbole :  Napoléon III et Bismark


- Où l'on parle de l'esprit réputé des Bonnet (qui, enrichi de la plume Madelin, nous laisse un bel héritage).
- Où l'on voit les parents Bonnet chercher une femme pour leur fils Paul "en s'adressant à l'élite", puis ayant trouvé une femme digne de leur fils, Berthe Dubarle, entamer les pourparlers.
- Où l'on voit Amédée Madelin nommé substitut puis procureur impérial.
- Où l'on voit les Bonnet aménager la Pichardière puis profiter des agréments de la compagnie qui y séjourne.
- Où l'on parle encore du choléra puis de la naissance de Jules Madelin (qu'on n'y voit aucune relation).
- Où l'on voit raconté au sein de la saga Bonnet le roman du mariage de Jules Bonnet fils : sa demande est d'abord refusée par son colonel, père de l'élue de son coeur Marie Gagneur de Patornay, qui de plus déménage. 
Puis coup de théâtre, sa future belle-mère, gagnée à sa cause, se jette au cou de Jules Bonnet père à l'effarement de tous.
Enfin le prêtre qui bénira leur union sera fusillé, peu de temps après, pendant  la Commune ainsi que les deux autres prêtres qui avaient participé au mariage.
- Où l'on voit le mariage de Cécile Bonnet avec Marcellin Douillard, bouleversé par la mort de Monsieur Douillard Père (malade chez lui) pendant le dîner.
- Où l'on parle de la guerre de 1870.
- Où l'on voit Paris assiégé et la Poste par ballons.
- Où l'on voit Amédée Madelin arrêté comme otage par les Prussiens (nous en publierons ultérieurement le récit détaillé par l’intéressé lui-même).
- Où l'on voit les horreurs de la Commune et Jules Bonnet fils canonner les mutins aux Buttes Chaumont.

Pour lire la saga Bonnet III cliquer ici

La Commune  
                                                      
 Les pétroleuses
Exécution de Monseigneur Darboy                                               

           Incendie de Paris                          Les troupes versaillaises place de la concorde                                            


Derniers combats au Père Lachaise





Louis Marie François de Sales Desnoyers : un homme plutôt doué.



François de Sales Desnoyers(1788-1846)
Polytechnicien
Officier impérial d'artillerie
Administrateur à Polytechnique

                                                                                         
Nous avons déjà publié un certains nombre d'articles où nous parlions de notre ancêtre aux temps napoléoniens, Louis Marie François de Sales Desnoyers que nous vous avions présenté comme aussi courageux qu'intelligent.
Un livre de prix reçu par lui au Concours Général de 1806 alors qu'il était en classe terminale au Lycée Napoléon nous en apporte une preuve supplémentaire.
De plus cet ouvrage, Eléments d'algèbre, de Leonhard Euler, considéré par ses pairs comme le plus grand mathématicien de son temps, donne une idée du niveau des lectures du jeune François de Sales ...
C'est un de nos cousins, Frédéric Madelin, que nous remercions ici, qui a eu la gentillesse de nous envoyer les photos de cet ouvrage en sa possession; nous vous les faisons partager (cliquer sur les photos pour agrandir) accompagnées de son message :




Bonjour, en lisant sur votre site l'article sur la vie mouvementée de Louis Marie François de Sales Desnoyers, il m'a semblé intéressant de vous informer que j'ai acheté un livre qui lui a appartenu et qui lui avait été remis comme récompense pour avoir obtenu le 2ème prix au concours général de Mathématiques en 1806. Pour me situer dans votre arbre généalogique, je suis le fils aîné d'Yves Madelin (1933-2011) qui était lui-même le fils aîné de Germain Madelin (fils de Jules Madelin, petit-fils d'Amédée Madelin).

Bien à vous. Frédéric Madelin