André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930

André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930
Elisabeth née MADELIN et André LESORT en 1930 et 1934 ; leurs neuf enfants en 1929 devant La Pichardière ; avec leurs petits-enfants, noces d'or en 1956.

Bienvenue

Bienvenue sur notre blog familial Lesort-Madelin ouvert le 24 février 2010, jour anniversaire du mariage de nos grand-parents Lesort-Madelin en 1906.
Ce blog a été créé pour permettre la publication des archives familiales patiemment rassemblées et classées par notre grand-père André Lesort lui même puis par notre oncle Paul-André Lesort.
Nous publions régulièrement sur ce blog des extraits de ces archives qui nous paraissent intéressants, significatifs, cocasses ou émouvants.
Ce blog sert également de lien dans la durée entre les plus de 430 cousins et neveux que nous sommes, il permet donc de suivre l'actualité familiale dont vous voudrez bien nous faire part ou de partager votre connaissance de notre histoire familiale :
envoyez nous vos avis, faire-parts, photos, documents, histoires familiales à l'adresse lesortmadelin@gmail.com ; nous en publions régulièrement sur ce blog.
Ce blog étant d'accès publique nous sommes toujours heureux de recevoir également toutes les contributions documentaires extérieures concernant notre famille ainsi que d'apporter nous-mêmes notre propre contribution à d'autres sites ou publications. Même adresse mail: lesortmadelin@gmail.com

Les nombreux articles parus ou encore à paraître sur notre blog, près de 300 au total, sont publiés au fur et à mesure sous forme de livres intitulés Famille Lesort-Madelin La Saga dont le tome V est paru en novembre 2019, les tomes VI, VII et VIII paraîtront eux respectivement en 2020, 2021 et 2022.



vendredi 24 avril 2020

Hommage à notre cousine Pascale Béal par Marie-Pierre Bernus.

Pascale en 2013
Pascale est partie. Brutalement, sans prévenir. Elle qui était l'accueil chaleureux, le sourire, la bienveillance, elle nous a quittés.
Fidèle dans ses affections, ses amitiés, dont certaines remontent à ses années universitaires, complicité de 70 ans avec moi, fidèle à ses convictions profondes qu'elle défendait sans jamais céder à la pression du moment ou à l'air du temps.
Fidèle à un mari qu'elle adorait et qu'elle a accompagné, lui gardant toute sa disponibilité jusqu'à ce que la maladie le lui interdise, et auquel elle n'a pas pu dire "au revoir".
Lumineuse Pascale, elle n'avait que des amis, une famille et une belle-famille qui, sans elle, se sentent privés d'une part essentielle d'elles-mêmes.
Elle avait une relation personnelle avec chacun de ses fils, chacune de ses belles-filles.
Elle avait plein de projets, venait d'acquérir l'appartement de ses rêves, suivait l'évolution de ses petits-enfants, dont elle était très fière, leur assurant une écoute tendre et compréhensive.
Elle va terriblement manquer à tous ceux qui l'ont connue, aimée, appréciée, ou même seulement approchée, comme ses partenaires de bridge chez qui elle avait toujours suscité beaucoup d'affection.
Au revoir Pascale, rendez-vous là-haut, pour un grand rassemblement familial et amical que nous te chargeons d'organiser !
Marie-Pierre

Italie 2007. Pascale avec ses quatre fils, ses belles-filles et ses petits-enfants.

Souvenirs et impressions d’enfance et d’adolescence par Gonzague Lesort. 2ème partie.


Voici la deuxième partie du récit de Gonzague Lesort qui comprend les chapitres suivants :
- Mère courage et maladies de jeunesse
- Le couple
- Les valeurs
- Les biens de ce monde
- La vie à la maison Lesort

Pour lire le récit cliquer sur :
Souvenirs et impressions d’enfance et d’adolescence par Gonzague Lesort. 2ème partie.

Le Père jésuite Henri Madelin est décédé


Âgé de 84 ans, Henri Madelin est décédé le mercredi saint, 8 avril, «des suites de l’infection du Covid-19» au terme de deux semaines d’hospitalisation à Lille, a annoncé la province d’Europe occidentale francophone. C’est le dixième jésuite emporté depuis le début de la pandémie.
Sa pensée résonnait dans et hors de l’Église. De fait, la riche carrière de ce prêtre, qui fut tour à tour professeur à Sciences-Po-Paris, provincial des jésuites de France, président du Centre Sèvres, aumônier du Mouvement des cadres chrétiens, directeur de la revue Études et observateur de l’Union européenne à Bruxelles, lui permit d’approcher de nombreux dirigeants politiques et économiques et d’analyser avec grande finesse et pertinence les enjeux contemporains.
Par son engagement dans la construction européenne, par sa réflexion de théologie politique, il aura influencé les milieux intellectuels et politiques et accompagné des générations de chrétiens.
Doté d’une grande bienveillance, homme de foi et de relations, toujours à l’écoute des évolutions de la société, le Père Henri Madelin a mis ses qualités humaines et intellectuelles, au service de l’Église et de la société, persuadé que le message de l’Évangile restait une source de profond renouvellement précieux pour notre monde.