André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930

André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930
André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930

Bienvenue

Bienvenue sur notre blog familial Lesort-Madelin ouvert le 24 février 2010, jour anniversaire du mariage de nos grand-parents Lesort-Madelin en 1906.
Ce blog a été créé pour permettre la publication des archives familiales patiemment rassemblées et classées par notre grand-père André Lesort lui même puis par notre oncle Paul-André Lesort.
Nous publions régulièrement sur ce blog des extraits de ces archives qui nous paraissent intéressants, significatifs, cocasses ou émouvants.
Ce blog sert également de lien dans la durée entre les plus de 430 cousins et neveux que nous sommes, il permet donc de suivre l'actualité familiale dont vous voudrez bien nous faire part ou de partager votre connaissance de notre histoire familiale :
envoyez nous vos avis, faire-parts, photos, documents, histoires familiales à l'adresse lesortmadelin@gmail.com; nous en publions régulièrement sur ce blog.
Ce blog étant d'accès publique nous sommes toujours heureux de recevoir également toutes les contributions documentaires extérieures concernant notre famille ainsi que d'apporter nous-mêmes notre propre contribution à d'autres sites ou publications.Même adresse mail: lesortmadelin@gmail.com

Les nombreux articles parus sur notre blog, près de 200, sont en cours de publication sous forme de livres intitulés Famille Lesort-Madelin La Saga dont le tome III est en préparation.




vendredi 27 mars 2015

Juin 1940, un drame vécu par la famille Lesort dispersée : l'exode - première partie.






Provoqué par l'avancée foudroyante des armées allemande en mai-juin 1940, l'exode fut un drame pour des millions de français jetés sur les routes ou entassés dans des trains bondés sans forcément savoir vraiment où aller au milieu d'une pagaille monstrueuse et de la débandade de nos troupes.

Cet exode de 1940 en France, ce fut la fuite massive de la population française du nord du pays sous l'effet de la terreur provoquée par les troupes allemandes lorsque celles-ci envahirent la majorité de notre territoire national pendant la bataille de France, après la percée de Sedan.



Huit à dix millions de civils, soit près du quart de la population française de l'époque, s'exilèrent de façon désordonnée , souvent sans but, sur les routes, mélangés aux colonnes de soldats en retraite et parfois mitraillés ou  essayant de prendre des trains où des bagarres eurent lieu (trains d'abord de voyageurs puis devant l'afflux, réquisition de trains de bestiaux).



Notre cousine Claire Lesort-Chevalier nous présente cette affreuse période pleine d'accablement, d'incertitude, d'angoisses et de précarité telle que la vécut  la famille Lesort principalement à travers les courriers et le récit de notre grand-mère Elizabeth Lesort qui arriva à Argelès-Gazost dans les Hautes Pyrénées au terme d'un invraisemblable voyage depuis Versailles . 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire