André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930

André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930
André LESORT et Elisabeth LESORT née MADELIN vers 1930

Bienvenue

Bienvenue sur notre blog familial Lesort-Madelin ouvert le 24 février 2010, jour anniversaire du mariage de nos grand-parents Lesort-Madelin en 1906.
Ce blog a été créé pour permettre la publication des archives familiales patiemment rassemblées et classées par notre grand-père André Lesort lui même puis par notre oncle Paul-André Lesort.
Nous publions régulièrement sur ce blog des extraits de ces archives qui nous paraissent intéressants, significatifs, cocasses ou émouvants.
Ce blog sert également de lien dans la durée entre les plus de 430 cousins et neveux que nous sommes, il permet donc de suivre l'actualité familiale dont vous voudrez bien nous faire part ou de partager votre connaissance de notre histoire familiale :
envoyez nous vos avis, faire-parts, photos, documents, histoires familiales à l'adresse lesortmadelin@gmail.com; nous en publions régulièrement sur ce blog.
Ce blog étant d'accès publique nous sommes toujours heureux de recevoir également toutes les contributions documentaires extérieures concernant notre famille ainsi que d'apporter nous-mêmes notre propre contribution à d'autres sites ou publications.Même adresse mail: lesortmadelin@gmail.com

Les nombreux articles parus sur notre blog, près de 200, sont en cours de publication sous forme de livres intitulés Famille Lesort-Madelin La Saga dont le tome IV paraîtra en novembre 2018.



vendredi 29 juin 2018

Le meilleur du journal de la Pichardière. Extraits illustrés. Cahier n°4 - 2ème partie. (1930-1936)


André Lesort, un guide vraiment infatigable.

La deuxième partie de ce quatrième cahier nous montre :

- André Lesort toujours guide infatigable à pied ou à vélo, sillonner la région.
- L'évêque d'Orléans faire une visite remarquée à la Pichardière.
- L'orme de la Braze classé monument historique
- A partir de 1932, son trop grand âge empêcher Marie Madelin de venir à la Pichardière, une page se tourne.
- En 1936, le décès de la maîtresse des lieux, adorée de tous; la Pichardière a un peu perdu son âme ....

De très nombreuses photos de la famille Lesort illustrent ces extraits, grâce à la belle photothèque Chamussy qui a pu donner à plein sur cette période et fait merveille ...


Pour accéder aux extraits illustrés du cahier n°4 2ème partie cliquer ici



Heureux qui, comme neuf Lesort à la Pichardière ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire